Les mots brefs

Les mots brefs

Dans le cas des mots brefs qui commencent par une voyelle, une consonne de soutien est insérée.

Cela apparaît dans le cas des pronoms ieu « je », « moi », i-elo « il »: IEU est simplifié en EU suivant la règle de simplification des triphtongues, mais Y est inséré en soutien : IEU > EU > YEU. E derrière Y devient I, et on a donc YIU [ jiu ]. De la même façon, i-elo est [ 'jilu ] .

Les pronoms ieu, i-elo commencent donc par une consonne, ce qui explique les aspects suivants :
1) Lorsque le mot qui précède se termine par une voyelle, celle-ci est prononcée : coma ieu [ kuma’jiu ] « comme moi » 
2) Les articles ne sont pas contractés: de i-elo [ dø ’jilu ] « de lui »
3) Le mot qui précède ne fait jamais liaison : vès ieu [ ve jiu ] « chez moi », aub ieu [ u:jiu ] ou aube ieu [ u:bø'jiu ] « avec moi ».

Pour un mot comme uèu [ øu ] / [ iu] , c'est l'article qui joue le rôle de consonne de soutien : un uèu, los uèus, d'uèus.

Paja precedenta

Paja seguenta




Auteur: Didier Grange - 2014- modifié- 2016

Parler de Sainte-Sigolène

Marraire
Paraulas de tèrras occitanas
Çais sètz benvengut.
Dimècres 19 de decembre de 2018
una ora e tres
Acuèlh | Mapa | Letra Marraire | A Prepaus |