Palatalisation de GL

Palatalisation de GL

Le groupe GL est palatalisé en patois sigolénois, il est devenu LH, lui même désormais prononcé Y. La palatalisation de GL est un phénomène courant mais irrégulier en roman. Sont aussi susceptibles de se palataliser les groupes comme CL, PL, FL, BL, mais à Sainte-Sigolène seule GL est concerné : glèisa [ ’jɛiz(ɔ) ] « église », glaç [ ja ] « glace » (mot masculin), ongla [ ũ’j(ɔ) ] « ongle » (mot féminin), glinar [ ji'na ] « glaner », esglaiar [ øija'ja ] « effrayer » (de exgladiare « être horrifié devant l'épée »), cengla [ ’sj(ɔ) ] « sangle, ceinture », estranglar [ øitʀ’ja ] « étrangler ».

Les mots introduits récemment garde GL : sègla pour le français « seigle », connu aussi en ancien français sous la forme « soile » (lat. secale), règla « règle ».

D’autres mots ont régulièrement acquis la prononciation palatale : relha [ ’ʀij(ɔ) ] « soc de charrue » issu de regula (idem pour portugais relha, et forme équivalente dans toute l’Ibérie) .

Paja precedenta

Paja seguenta




Auteur: Didier Grange - 2014- modifié- 2016

Parler de Sainte-Sigolène

Marraire
Paraulas de tèrras occitanas
Çais sètz benvengut.
Dimècres 19 de decembre de 2018
una ora e dètz-a-sèt
Acuèlh | Mapa | Letra Marraire | A Prepaus |