Le groupe CT est devenu YT

Le passage du groupe latin CT à YT est une évolution commune à toute la Romania occidentale. A l'époque du roman I, on avait ainsi : ünŏcte > nòite  « nuit » ülĕcte > lèite « lit », ülacte > laite « lait », üfructu > fruito « fruit », ütrŭcta > troito « truite » (U roman est alors prononcé [ u ], il deviendra [ y ] en fr., oc. )

L’évolution s'est ensuite poursuivie dans certaines régions, avec un déplacement de la prononciation palatale qui glisse vers le T, lequel devient TH puis TSH [ t∫ ], écrit CH, d’où les formes actuelles noche (castillan), nuèch (occitan languedocien, provençal, limousin), frucho, fruch, trocha, leche, lach, … Sainte-Sigolène est dans la zone qui garde IT ; on notera très peu d'exceptions : pacha (lat. pacta) : « accord scellant une vente », mais on sait que c’est ici un mot trans-dialectal qui a connu une extension forte, pacheiar « négocier un achat, marchander », trachoira (lat. tractoria) « cheville d’attelage » ( traitoira dans le Velay ouest), joncha « andain » (lat. juncta « ce qui a été rapproché »).

Au contact d’une voyelle, Y a formé une diphtongue, au contact d’une consonne, il l’a palatalisée :
üpĭncturare > penhtrare « peindre »
ücĭncta > tsenhta « ceinte »
üsanctu > sanhto « saint »

Regardons de plus près la forme occitane sant. Les textes occitans de l’époque III écrivent « saint », INT ne pouvait représenter que NHT ; donc N était probablement encore palatal à cette époque. Nous avons sporadiquement dans la toponymie occitane ou arpitane la forme sanch (Sanchèli « Saint-Chély », Sanchamant « Saint-Chamant », Sanchamont « Saint-Chamond ») qui suppose que l’articulation palatale a pu glisser vers T à l’occasion d’un changement de séparation syllabique : sanhtamant> santhamant > santshamant = Sanchamant « Saint-Chamant ». Le gascon a sanctu > sent suivant la règle commune au castillan et gascon où tout A devant palatale devient E. Nous verrons que le patois sigolénois garde une trace de l'ancien contact avec NH dans des mots comme centa.

A Sainte-Sigolène, on utilise sant pour les noms toponymiques. Le nom de la commune a une double forme, Santa Segolena ou Santa Sigolena ; Sant Roman [ sʀu’mo ], etc ; mais sènt pour les personnages de la tradition catholique, c’est dans ce cas un simple emprunt au français ainsi qu’en témoigne la prononciation [ s ] qui est inconnue dans les mots autochtones pour lesquelles ÈN = [  ], EN = [  ], ENH = [ ĩ ] .

X, c’est à dire KS, est devenu YS

üexsartu > eissarto > eissart, üexamene > eissámene > eissam « essaim » üex  + aquare > eissaguare > eissagar « lessiver », üsĕx > sèis « six ».

Paja precedenta

Paja seguenta




Auteur: Didier Grange - 2014- modifié- 2016


Tèxtes
Lo Velai
Los jalhs d'Issinjau
Poésies patoises
País de Beaus
Monistròl
La nuèit dau maquisardV
Miquièl Montanhon e Catarina
Sermon
Lo retorn dau paire
L’arribaa de la prima
Nòstra Dama de Mai
Las cendres
La nèu delh cocut
Nosautres
Un òme solet
Nadau
Responsa de la mòrt
Quand l'aiga mancava
PrimaV
Maria de la Crèca
Una messa de meianuèit elh Chastelàs das ChaptuèlhsV
Lo Finon d'às Chardaire
Lo ratairòl
L'aigada
Las maluranças de Jausèl lo BanardV

Escoutar
Radio Cime du Lizieux - Le patois vous parleV
L'aurelha de caireV
Sovenença dau certificat d'estúdiaV
Doctor KnockV
Sovenença daus mes de MaiV
Lo clochièr de LapteV
La chabra o la femnaV
Quaucòm que òm pèrd de veguáV
Los rats dins las bràiasV
Coma faire un fiulòtV
Carnaval elh Puèi de VelaiV
Temps de gestacionV
Nadal en VelaiV
Lo nenufarV
Las muaasV
Jan-JanetaV
Lo presidentV
Las meissonsV
Las escossalhasV
Las clòchas vès RomaV
Las cartas eissublaasV
Lo diable e lo maneschalV
La morrelhadaV
La muaa sus BrossetasV
Los solaçaires 2012V
Lo petaçatgeV
Lo bèu-fraireV
L'enigme daus cauquilhardsV
Lo remèdiV
Un braconaire ès GolenaV
Las damas blanchas de TalhacV
Los cinc jausV

Saber
Las vergenas nèiras
Los Montgolfièr
Fèstas delh Rei de l'Aucèl
La TrifòlaV
La Chasa-Dieu

Obrar e descubrir
Prononciacion de l'occitanV
Lexic parlantV
JòcsV
Lexic nòrd Velai-Vivarés
Toponymie de l'Yssingelais
Un parler roman, le patois de Sainte-Sigolène
Lexique de l'occitan auvergnat
Liens divers

Archius
Vès Aurèc 2006V
Dictada 2008V
Dictada 2009V
CAOC 2011V
Dictada 2012V
La Retornada 2016V
La Retornada 2017V
La Retornada 2018V
Ostal delh Fen GrasV
Marraire
Paraulas de tèrras occitanas
Dijòus 21 de març de 2019
sèt oras e dètz-a-nòu
Acuèlh | Letra Marraire| Prepaus