Effacement des consonnes finales

Dans notre patois, toutes les consonnes en fin de mot ont été effacées ; il y a cependant l'exception de R qui est généralement prononcé mais il s'agit d'une réintroduction sur le modèle des mots français qui étaient diffusées avec R restitué. Nous ne reviendrons pas sur les cas de S et de L que nous avons vu précédemment.

L'effacement s'est produit au cours du roman IV, à une époque que l'on situe après le 16° siècle. Il est important de distinguer cet effacement récent de celui des consonnes qui étaient affaiblies dès le roman I et qui ont disparu au cours du roman III. Les séquences respectives des évolutions émergent dans la prononciation actuelle, et nous allons en donner deux exemples.

L'effacement de M et de N au cours du Roman IV a laissé à la voyelle qui précède une articulation nasale, mais cette nasalisation est elle-même postérieure à l'effacement de N instable, on a ainsi vi(n) [ vi ] « vin », pa(n) [ po ] « pain », be(n) [ bø ] « bien », mais bren [ bʀ ] « son de céréale », pan [ p ] « pan de chemise », vent [ v ] « vent », …

Comparons maintenant le cas de TZ final effacé en roman III, et celui cas de T final effacé en roman IV. Pour cela, nous utiliserons l’exemple de de(t) « doigt » pour le cas d’un effacement en roman III : ü dĭtu > (I) dedo > dedzo > (II) detz > de ; nous prendrons peset « petit pois » pour le cas d'un effacement en roman IV, peset étant formé sur pes « pois » et le diminutif issu de ĭttu : ü pĭsu + ĭttu > (I) peso + eto > (II) peset « petit pois » > (IV) pesé. La prononciation actuel à Sainte-Sigolène est de(t) [ dø ], peset [ pø’zø ]. En première approche, nous n’avons pas de différence de prononciation entre E(T) et ET. Mais si nous regardons les pluriels, ils sont différents : los de(t)s [ lu: dɛi ], los pesets [ lu: pø’zø ]. Cette différence est régulière : los valets [ lu: va’lø ] « les valets », tos colets [ tu: ku’lø] « tes collets », los violets [ lu vju’lø ] « les sentiers », ... L’explication est ici simple : dans le cas de de(t)s, le T était effacé quand s’est produit la réorganisation du système de cas en roman III qui a institué S comme marqueur du pluriel. La forme du pluriel était donc déjà des quand s'est produit l’allongement et la diphtongaison de E devant S. Par contre, peset avait toujours T au moment de la réorganisation du système de cas, son pluriel s’est donc formé en pesets, E ne s’est pas allongé dans ce contexte et garde son articulation. Les parlers yssingelais qui conservent les consonnes finales ont ainsi los de(t)s [ lu:des ], los pesets [ luspe’sets]. Ajoutons que la prononciation du singulier de(t) est parfois alignée sur le pluriel [ dɛi ], ce qui se conçoit facilement car le mot doigt est plus souvent employé dans un contexte de pluriel ; mais l’usage le plus fréquent est bien d’opposer le singulier [ dø ] au pluriel [ dɛi ].

Paja precedenta

Paja seguenta




Auteur: Didier Grange - 2014- modifié- 2016


Tèxtes
Lo Velai
Los jalhs d'Issinjau
Poésies patoises
País de Beaus
Monistròl
La nuèit dau maquisardV
Miquièl Montanhon e Catarina
Sermon
Lo retorn dau paire
L’arribaa de la prima
Nòstra Dama de Mai
Las cendres
La nèu delh cocut
Nosautres
Un òme solet
Nadau
Responsa de la mòrt
Quand l'aiga mancava
PrimaV
Maria de la Crèca
Una messa de meianuèit elh Chastelàs das ChaptuèlhsV
Lo Finon d'às Chardaire
Lo ratairòl
L'aigada
Las maluranças de Jausèl lo BanardV

Escoutar
Radio Cime du Lizieux - Le patois vous parleV
L'aurelha de caireV
Sovenença dau certificat d'estúdiaV
Doctor KnockV
Sovenença daus mes de MaiV
Lo clochièr de LapteV
La chabra o la femnaV
Quaucòm que òm pèrd de veguáV
Los rats dins las bràiasV
Coma faire un fiulòtV
Carnaval elh Puèi de VelaiV
Temps de gestacionV
Nadal en VelaiV
Lo nenufarV
Las muaasV
Jan-JanetaV
Lo presidentV
Las meissonsV
Las escossalhasV
Las clòchas vès RomaV
Las cartas eissublaasV
Lo diable e lo maneschalV
La morrelhadaV
La muaa sus BrossetasV
Los solaçaires 2012V
Lo petaçatgeV
Lo bèu-fraireV
L'enigme daus cauquilhardsV
Lo remèdiV
Un braconaire ès GolenaV
Las damas blanchas de TalhacV
Los cinc jausV

Saber
Las vergenas nèiras
Los Montgolfièr
Fèstas delh Rei de l'Aucèl
La TrifòlaV
La Chasa-Dieu

Obrar e descubrir
Prononciacion de l'occitanV
Lexic parlantV
JòcsV
Lexic nòrd Velai-Vivarés
Toponymie de l'Yssingelais
Un parler roman, le patois de Sainte-Sigolène
Lexique de l'occitan auvergnat
Liens divers

Archius
Vès Aurèc 2006V
Dictada 2008V
Dictada 2009V
CAOC 2011V
Dictada 2012V
La Retornada 2016V
La Retornada 2017V
La Retornada 2018V
Ostal delh Fen GrasV
Marraire
Paraulas de tèrras occitanas
Dijòus 21 de feurièr de 2019
onze oras manca dotze
Acuèlh | Letra Marraire| Prepaus