Santa-Segolena : « Sainte-Sigolène »

Sainte-Sigolène, commune du département de la Haute-Loire, est ici l’objet d’une série d’articles traitant de la toponymie de différents lieux situés dans cette localité, ou à proximité. Le premier de ces articles concerne ici son chef-lieu, à partir duquel a été nommé la paroisse tout entière, devenue commune.

Dans les usages écrits, la forme « Sainte Sigolène » s’est généralisée au milieu du 19 siècle, tandis que « Sainte Segolene » était majoritaire dans les actes d’état-civil jusqu’au milieu du 18° siècle (1). La plus ancienne attestation connue est d’ailleurs eccl. S. Segolenae, en 1164. En parler occitan local, la commune est appelée Santa-Segolena [ sãta søgu’lønɔ ], plus souvent Golena [ gu’lønɔ ]/[ gu’lønɑ ], ou Santa-Sigolèna [ sãta ∫igu’lenɔ ], on peut cependant supposer que c’est Segolena qui représente la continuité locale.

Sigolène, née à Albi, a vécu au 7° siècle. Elle en particulier connue comme fondatrice du monastère du Troclar. On lui attribua une source dont l’eau, devenue miraculeuse, guérissait de la lèpre et d’autres maladies. Pour notre localité, le culte de Sainte Sigolène a été institué autour d’une source qu’on appelait fontaine ou source de Sainte Sigolène, entre l’hôpital et Cornassac, où une petite chapelle fut créée vers 1760 avant de laisser la place à un oratoire dit « de Sainte Sigolène ». On sait que cet espace était l’objet d’un pèlerinage ancien, où des malades venaient chercher du soulagement. L’origine de ce romérage (2) était manifestement pré-chrétienne : au 19° siècle se maintenait la pratique cultuelle de tourner autour de l’oratoire en récitant des prières (3), les mamans y amenaient leurs nouveaux-nés pour qu’ils y puisent la force qui leur permettrait plus tard de marcher d’aplomb.(4)

La vocation religieuse de cet quartier a perduré, on a élevé la « croix des rameaux » sur le rocher qui surplombe le site, le cimetière paroissial du 19° siècle était situé à côté, puis l’hospice (maison de retraite) y a été construit. Indiquons que léglise paroissiale actuelle est dédiée à la fois à Saint Barthelemy et à Sainte Sigolène, mais Sigolène ne serait que la patronne secondaire de la paroisse.


(1) Si on considère les registres de Sainte-Sigolène ou de Monistrol, depuis 1600, on constate une diversité des formes selon le rédacteur de l’acte, on a ainsi segolene, segolesne, segoleine, sigolene, sigolaine, sigolène, etc …, le schéma global étant que seg* est plus ancien et disparaît au cours du 19° siècle, tandis que sig* apparaît au milieu du 17° siècle. « lène » « leine », « laine », « lesne » représente probablement une même prononciation, laquelle n’est pas nécessairement commune avec « lene ».

(2) pèlerinage

(3) ou peut-être tournait-on autour de la source.

(4) Les témoignages sur ce pèlerinage sont repris du mémoire de maîtrise d’Emmanuel Grange, « La paroisse de Sainte Sigolène face à la marche du siècle : 1801 - 1906 », 2002.


Oratoire de Sainte Sigolène


Paja seguenta




Auteur: Didier Grange - 2020-2021


Tèxtes
Lo Velai
Los jalhs d'Issinjau
Posies patoises
Pas de Beaus
Monistròl
La nuit dau maquisardV
Miquièl Montanhon e Catarina
Sermon
Lo retorn dau paire
L’arribaa de la prima
Nòstra Dama de Mai
Las cendres
La nèu delh cocut
Nosautres
Un òme solet
Nadau
Responsa de la mrt
Quand l'aiga mancava
PrimaV
Maria de la Crca
Una messa de meianuit elh Chastels das ChaptulhsV
Lo Finon d's Chardaire
Lo ratairl
L'aigada
Las maluranas de Jausl lo BanardV
La darreira gaita

Escoutar
Radio Cime du Lizieux - Le patois vous parleV
L'aurelha de caireV
Sovenença dau certificat d'estúdiaV
Doctor KnockV
Sovenença daus mes de MaiV
Lo clochièr de LapteV
La chabra o la femnaV
Quaucòm que m prd de veguáV
Los rats dins las bràiasV
Coma faire un fiulòtV
Carnaval elh Puèi de VelaiV
Temps de gestacionV
Nadal en VelaiV
Lo nenufarV
Las muaasV
Jan-JanetaV
Lo presidentV
Las meissonsV
Las escossalhasV
Las clòchas vès RomaV
Las cartas eissublaasV
Lo diable e lo maneschalV
La morrelhadaV
La muaa sus BrossetasV
Los solaaires 2012V
Lo petaatgeV
Lo bu-fraireV
L'enigme daus cauquilhardsV
Lo remdiV
Un braconaire s GolenaV
Las damas blanchas de TalhacV
Los cinc jausV
Un jour de march, Yssingeaux, en 1956V

Saber
Las vergenas niras
Los Montgolfièr
Fèstas delh Rei de l'Aucèl
La TrifòlaV
La Chasa-Dieu

Obrar e descubrir
Prononciacion de l'occitanV
Lexic parlantV
JòcsV
Lexique occitan du nòrd-st Velay
Toponymie de l'Yssingelais
Lexique occitan sigolnois
Un parler roman, le patois de Sainte-Sigolène
Toponymie sigolnoise
Lexique de l'occitan auvergnat

Archius
Vès Aurèc 2006V
Dictada 2008V
Dictada 2009V
CAOC 2011V
Dictada 2012V
La Retornada 2016V
La Retornada 2017V
La Retornada 2018V
Ostal delh Fen GrasV
Marraire
Paraulas de tèrras occitanas
Divendres 24 de setembre de 2021
tres oras manca vint-a-cinc
Aculh | Letra Marraire | D'uns liams | Prepaus